Le Deuxième Sexe, récit d’une émancipation universelle

Temps de lecture : 2 minutes

“ La femme libre est seulement en train de naître ». Les droits et la place de la femme au sein de la société font l’objet de nombreuses interrogations. Avec une argumentation solide et clinique, Simone de Beauvoir écrit, ici, l’histoire de la femme.

L’auteure voyage de l’Antiquité jusqu’à nos jours dans son roman “Le Deuxième Sexe” publié en 1949. La philosophe et romancière, figure immortelle du féminisme offre une encyclopédie de la femme; un ouvrage synthétique des savoirs féminins. L’essai philosophique, sociologique, et historique libère la femme de la figure de « l’Autre », de l’image du sexe inférieur. L’auteure écrit une émancipation universelle en offrant une place aux hommes. L’égalité des sexes n’est plus un fantasme, le chemin est désormais emprunté par femmes et hommes.

Ne vous arrêtez pas à l’idée d’une écriture difficile, voyagez au travers du récit. Lisez, pensez, arrêtez, recommencez… À votre guise ! Cet ouvrage est une mine aux trésors de renseignements biologiques, historiques, psychanalytiques, littéraires.

Dans une société où le modèle patriarcal règne toujours, le chemin vers la légitimation des pouvoirs féminins se trace. Le 21 avril 1944 le droit de vote est accordé aux femmes, le 29 avril 1945, elles votent pour la première fois. Simone de Beauvoir porte le récit de la lutte féminine, invitant la jeunesse à poursuivre le chemin parcouru.

Beauvoir écrit le chemin du combat féminin jusqu’au XXème. Elle ne trace pas la destinée des femmes, des actions du mouvement féministe. Elle laisse, désormais, la femme agir pour la lutte pour l’égalité. Ses écrits sont des renseignements précieux, un manuel d’action, un résumé des derniers siècles, le socle du mouvement féministe.

Aujourd’hui, le combat féministe progresse, les femmes sont davantage considérées au sein de la société. Néanmoins, un écart subsiste, toujours entre femme et homme, marqué par une infériorisation banalisée de la femme.